Pétition emplois alternants Orange

400 recrutements tout de suite c’est l’engagement que doit tenir la direction.

L’accord alternance prévoyait pour 2013, 2014, 2015, 500 recrutements par an d’alternants

D’ores et déjà pour 2013 et 2014 il en manque 400

Le personnel soussigné demande :

  • Que La direction respecte sa signature et tienne les engagements en embauchant immédiatement 400 alternants.
  • La mise en place d’une politique ambitieuse de l’emploi résolument tournée vers l’avenir, axée sur la continuité « formation emploi » permettant ainsi le maintien des qualifications au sein de l’entreprise.
  • Qu’un emploi en CDI soit proposé au sein d’Orange à tous les alternants à la fin du cursus de formation.

Signez la Pétition

Flashinfo UFR N°7-2015

Edito

Cet été on reprend des forces et on prépare une rentrée offensive !

Après le 17 mars, le 2ème trimestre a été marqué par la reprise d’initiatives et d’actions…Dès le 9 avril 2015, les retraités ont fait entendre leurs revendications et le 4 juin en s’adressant à leurs directions d’entreprises, ils ont poursuivi le 25 juin lors du  dépôt des pétitions CGT pour l’augmentation des salaires, des pensions  et des minimas sociaux.

Et cet été on  ne reste pas l’arme au pied, on poursuit la construction de la mobilisation pour dire : çà suffit !

Durant  toute la période soyons présents, faisons signer la carte pétition unitaire. Elle sera remise  au Président de la République avec des rassemblements le 1er Octobre 2015.

Profitons des moments de détentes, pour débattre à partir des préoccupations des  personnes  rencontrées, des propositions de la CGT, pour une autre répartition des richesses produites par le travail et non par le Capital,  de la nécessité de se mobiliser pour l’arrêt de la casse des services publics,  source de cohésion sociale et de bien-être des populations, quel que soit le territoire, sa densité industrielle ; l’arrêt de  toute politique d’austérité,…

Les progrès scientifiques, techniques et technologiques immenses doivent profiter à tous et non être détournés au profit  de quelques uns et au pillage de la planète. Ils doivent  permettre à chacun de se soigner, se loger, se déplacer, se cultiver et se distraire avec  les moyens modernes de notre temps tout en respectant un développement durable.

La bataille des idées est plus que jamais essentielle et nécessaire pour faire avancer le progrès social.  L’économie ne peut pas servir uniquement les bulles spéculatives et la finance.

La défense des acquis obtenus par les luttes seraient des combats dépassés.

Mais  les idées de progrès social,  de justice sociale et de  solidarité sociale sont toujours des idées neuves. Elles n’auront d’avenir que par celles et ceux qui se mobilisent pour les rendre certitudes, même à contrecourant des idées dominantes.

Et cette bataille des idées passe aussi par le renforcement de la CGT, notamment  celui du syndicalisme retraité, pour leur diffusion.

 ➡ Lire Flashinfo juillet 2015