Négociations PIC

Proposition a minima de La Poste qui ne répond pas aux revendications des personnels !

Le 11 Juillet, la délégation CGT a été reçue à la BSCC en plénière sur les PIC. La délégation CGT a d’abord lu une déclaration préalable puis a demandé une suspension de séance pour échanger avec les autres OS (SUD, CFTC, CGC, UNSA, CFDT) afin de rechercher une position commune. FO ne s’est pas présentée à cette plénière. Leur présence aurait pu permettre des convergences sur certaines revendications

Lire le tract

Télécharger la pétition

Gagner, c’est possible !

Laissez-nous faire notre travail correctement et donnez-nous les moyens de mieux le faire, voilà comment nous pourrions résumer en quelques mots, la motivation des salariés en lutte dans les entreprises du secteur des activités postales et de télécommunications et ce, quel que soit leur métier !

Depuis ce début d’année 2018, les luttes se poursuivent partout et permettent d’obtenir des avancées non négligeables.

A partir des quelques exemples cités dans le tract, on peut voir que lorsque le personnel se mobilise massivement, il peut gagner !!

Contester, proposer, rassembler, lutter, négocier, recommencer et gagner,  c’est possible !!

Depuis ce début d’année, près de 1.200 salariés ont décidé de prendre toute leur place dans la CGT afin d’être plus nombreux et plus forts pour de nouvelles conquêtes sociales ! Pourquoi pas toi ?

Télécharger le tract

MEDIANEWS N°9 – Trimestre 2

Jeudi 14 Juin, les retraités étaient dans la rue à l’appel de neuf organisations de retraités. Ils exigeaient du gouvernement, l’annulation de la hausse de la CSG, ainsi que la fin du gel des pensions. En l’espèce, pour certains retraités, les deux facteurs combinés ont entraîné une diminution de leur pouvoir d’achat de plusieurs centaines d’euros par an.

Cette situation n’est pas tenable quand, en même temps, le gouvernement multiplie les cadeaux fiscaux aux riches à travers la suppression de l’impôt sur la fortune.

Les petits salaires font les très petites pensions. Les difficultés que rencontrent les retraités aujourd’hui en matière de pouvoir d’achat viennent du fait qu’en activité, non seulement le montant des salaires reste faible mais qu’en plus, les carrières sont entrecoupées bien souvent de périodes de chômage et/ou de contrats précaires (stages, CDD, intérim).

Aujourd’hui, les retraités sont de plus en plus amenés à travailler pour vivre décemment. C’est ainsi que Médiapost recrute notamment chez les distributeurs, des retraités.

Notre organisation syndicale a des propositions en termes de salaires (1800 euros brut  pour un premier salaire à temps plein), en termes d’emplois par des embauches en CDI, en termes de réduction du temps de travail (32H). De bonnes pensions de retraites passent immanquablement par de bons salaires.

Au XXIème siècle dans notre pays, il est tout simplement anormal d’être obligé de travailler alors que nous pourrions profiter pleinement d’une retraite bien mérité …

Profiter du temps libre, faire tout ce qu’on n’a pas pu faire en activité, passer du temps avec les petits enfants… Autant d’activités pour bien vivre sa retraite, sans contraintes et en bonne santé.

La CGT rappelle le montant total des dividendes versés aux actionnaires en 2018 :

46 800 000 000 d’uros qui se trouvent être le fruit de notre travail !!!

MEDIANEWS N°9 2e TRIMESTRE JUILLET 2018