La télévente en grève le 5 octobre

Salaire et pouvoir d’achat, le télétravail, les congés ….

à la Télévente La Poste, faisons entendre notre mécontentement  le 5 octobre

grande journée de grève et de manifestation

Télécharger le tract

La CGT à dépose un préavis de grève pour tous les personnels de la DNT

Télécharger le préavis

La CGT Télévente exige

  • une augmentation des salaires décente, l’instauration d’un treizième mois, l’arrêt des attaques et de la dégradation des règles du commissionnement (gestes métiers, plafonnement, les ZOE)
  • Une fonction = un grade : Les Chargés clientèle en 3.2 et les Gestionnaires clientèle en 3.1
  • Une promotion des actuels 3.2 et 3.1 vers des postes de niveau supérieur
  • La reconnaissance du travail accompli en télétravail par l’ensemble du personnel par le versement rétroactif de la prime de 300 € prévue dans l’accord Télétravail 2018
  • L’arrêt de l’attaque incessante de l’accord Télétravail 2018 et le respect de celui-ci ; satisfaire les demandes de télétravail pour l’ensemble du personnel volontaire
  • La CGT exige de cesser le harcèlement sur les congés, l’arrêt immédiat des obstructions faites à l’utilisation du CET
  • Permettre le report des RTT sur l’ensemble des plateaux
  • Arrêt du Projet 2020-2021 et des destructions d’emploi (près de 100 emplois à la Direction Commerciale)

Lettre des administrateurs n°202

Les principaux thèmes abordés dans la lettre n°202 des administrateurs du Groupe La Poste:

 

  • La stratégie sociale de La Poste pour un désengagement des services publics: La Poste/Etat/CDC employeur destructeur de CDI CDI
  • Les points portés par la CGT lors des CA
  • L’égalité salariale à La Poste ?
  • Croissance externe : depuis 2017 accélération des achats de sociétés pour transformer LP en une multinationale, loin d’un groupe qui se dit public
  • Les services Publisc à LaPoste à l’ombre du pool financier de la CDC
  • Un mot sur les chiffres tout de même

Télécharger la lettre

Flash UFR 09-septembre 2021

Edito:

Se mettre en mouvement les 1er et 5 octobre 2021 !

Nous avons besoin de solidarité entre les peuples. La CGT revendique le droit à la paix et à la sécurité de tout être humain et des populations et appelle au soutien des peuples en souffrance et aux femmes et filles afghanes à qui les talibans refusent, entre autre, la liberté et l’accès libre à l’enseignement (pas de classes mixtes, port du niqab…)

Le 1er octobre, déclaré journée internationale du bien vieillir, la CGT appelle les retraité-e-s à investir la rue pour demander l’augmentation des pensions, un rattrapage immédiat de 300€, une protection sociale à 100%, l’autonomie intégrée dans la branche maladie financée par les cotisations sociales, un véritable service public de proximité et non pas du service au public chez les commerçants ou en Maison France Service., l’égalité femme/homme.

Macron, en campagne, est bien déterminé à garder le pouvoir et monopolise l’attention des médias, ce qui laisse peu de place à la réalité du quotidien. Les augmentations qui grèvent notre pouvoir d’achat sont bien là mais pas d’augmentation des pensions en vue. Pour le SMIC, à voir… L’objectif du gouvernement est d’enfermer le débat dans le cadre actuel de ses choix économiques et sociaux pour balayer tout espoir de faire valoir d’autres solutions et nous rejouer la grande scène du « moins pire ». Il veut mettre en place la réforme du chômage, et rouvrir les discussions sur la réforme des retraités.

Il y a donc urgence à confronter nos propositions CGT avec les syndiqué-e-s, sans sujet tabou, et il y a aussi urgence à faire entendre notre voix.

Le 1er octobre nous porterons nos revendications spécifiques et nos revendications pour une société juste où chacun à sa place ET le 5 octobre nous participerons aux manifestations interprofessionnelles pour améliorer les conditions du monde du travail et pour porter nos revendications pour un monde d’après meilleur.

Le 1er et le 5 octobre, c’est ensemble que nous gagnerons !

(…)

Télécharger la version Word

Télécharger la version PDF