Flash Cadres N°851

L’indispensable information !

Scandales alimentaires, pénurie et hausse des prix font désormais partie de notre quotidien. L’information du consommateur et le besoin de transparence sont de plus en plus nécessaires, alors que les scandales alimentaires s’accumulent. Or, le 26 avril dernier, le gouvernement a annoncé la possibilité de modifier temporairement les recettes de produits alimentaires. Ces modifications ne sont pas obligées d’être portées sur les étiquettes. Cette mesure peut mettre en cause la santé des consommateurs en n’informant pas sur la présence possible d’allergènes. Les industriels de l’agroalimentaire ne raisonnent que rentabilité et réduisent au minimum la maintenance préventive ainsi que le nettoyage. Or ces deux postes pris à la bonne hauteur auraient évité bien des drames.

La guerre en Ukraine qui affecte l’approvisionnement de l’industrie alimentaire pour la production de certaines denrées est prétexte à cette mesure. La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a recensé plus de 70 produits bénéficiant de ces dérogations. De plus, cette mesure intervient dans un contexte de hausse des prix qui s’installe. L’INSEE annonce une inflation de 4,5% sur les 12 derniers mois et concerne notamment des produits de consommation courante. Des produits qui augmentent nettement plus vite que l’indice général des prix ainsi que certains postes de dépenses incompressibles qui ont explosé depuis l’an dernier.

Il est urgent de réclamer des mesures qui protègent les consommateurs, une loi contraignante pour les industriels sur la qualité et l’information de leurs produits, une augmentation générale des salaires pour faire face à l’inflation et pouvoir consommer des produits de qualité.

Flash Cadres 851