Flash UFR 05-mai 2022

Edito:

Urgence sociale et environnementale
Le 1er mai, nous étions plus de 210 000 à manifester pour une société plus juste et soucieuse de l’avenir de la planète, d’un monde de paix et avec, souvent l’unité la plus large comme en Ile de France avec CGT, FO, FSU, Solidaires, Unsa, Voix lycéenne, Unef, Fidl et MN.
Si la défaite de Marine Le Pen est un soulagement, le score de l’extrême droite, raciste, antisémite, xénophobe, ennemie des droits des femmes, des LGBT, contre la démocratie, est historique et lourd de menaces pour l’avenir.
Le taux d’abstention de 26 % du 1er tour est inquiétant et révélateur de la difficulté à envisager, pour certains, qu’une élection puisse améliorer la situation.
L’élection d’E. Macron ne nous satisfait pas pour autant. L’accroissement des inégalités est bien de sa responsabilité. Il n’a pas, non plus, abandonné sa réforme de la retraite. Bruno Lemaire a menacé du 49.3 si besoin. Pour la CGT, la retraite à 65 ans, NON c’est toujours à 60 ans. A 62 ans, 75% des 5% les plus pauvres sont encore en vie contre 95% des 5% les plus riches!
Notre première préoccupation est de savoir comment remplir le réfrigérateur, faire le plein de la voiture, se soigner correctement, avoir accès aux services publics…Si le SMIC augmente de 2,65% (revalorisation automatique en fonction de l’inflation), rien n’est prévu pour les retraites. On est loin de la revendication CGT du SMIC et de la retraite à taux plein à 2000€ brut.
A nous de continuer à convaincre que nous pouvons gagner une société plus juste.
Le groupe des 9 propose un questionnaire en direction des candidats aux législatives sur le pouvoir d’achat des retraités, la santé, les Ehpad et services d’aide à domicile, les services publics et l’écoute des 17,8 millions de retraités. A chacun de voir avec sa section et son USR pour interpeller les candidats de son département.
Dans la semaine du 9 au 13 mai, dans chaque département, dans l’unité, les pétitions pour les bulletins de pension papier vont être portées. Soyons nombreux à y participer. Le 2 juin, les besoins, les revendications exprimées dans les remontées des consultations « de quoi ai-je besoin pour vivre dignement ? » seront portées par les retraités et la CGT au 1er ministre
Retraité-e-s oui et toujours actives et actifs dans les mobilisations !

(…)

Télécharger la version pdf

Télécharger la version word