Le chronoscope n°89 – Janvier 2022

L’ambition et l’audace doivent aussi bénéficier aux salariés !

Avec la forte croissance de son activité, de son CA, de ses bénéfices, Chronopost fait maintenant partie du cercle restreint des grandes entreprises Françaises comme s’en est vanté le DRH au CSE.

Pour en arriver là, nos dirigeants ont su faire preuve d’audace en investissant massivement dans des nouveaux services tel le Food, ils ont aussi profité de certaines vagues qu’on aurait préféré ne pas avoir comme la pandémie.

Mais les conditions de travail et les salaires sont eux restés les grands oubliés, la 5ème roue du carrosse !

Tout comme nos sous-traitants dont la direction ne veut même pas connaître le nombre d’accidents du travail.

Il est urgent et nécessaire de rectifier le tir, les moyens sont là, la responsabilité aussi !

La grille salariale ouvriers/employés est rattrapée par le SMIC. Même la classe C, le plus haut niveau est devenu le plus bas niveau aujourd’hui . Les métiers de régulateur/RDI dont les responsabilités sont incontestables ne sont pas reconnus car toujours classés Ouvriers !

Toute l’équipe de la CGT vous souhaite une très belle année 2022 !

Télécharger le chrono

Sommaire

Page 1: Edito – Pourquoi les RDI doivent-ils être classés agent de maitrise

Page 2:  Prime froid: les discussions sont enfin lancées! – La grille des salaires écrasée par le SMIC perd tout son sens!

Page 3:Accidentologie à Chronopost: La direction préfère cacher la misère!

Page 4: Traitement du food: des progrès …. insuffisants – Culture