Bulletin d’info du collectif CGT FAPT Télévente

La CFDT, FO, CFE-CGC et CFTC viennent d’enfoncer une nouvelle fois le clou dans l’accompagnement des projets de La Poste à vouloir déconstruire nos acquis en termes de conditions de travail en signant l’avenant à l’accord Télétravail 2018.

Les voix de la CGT et de SUD n’ont pas suffi à inverser la tendance

Les seuls faits concrets et palpables de cet avenant reposent :

  • Sur la diminution de l’indemnité qui passe de 300 € brut annuel à un versement mensuel de 10 € pour 1 journée et 15 euros pour 2 jours
  • Une flexibilité plus importante pour la ligne managériale puisqu’on passe d’un délai de prévenance de 7 jours à 24 h pour modification du planning.
  • Une prise en charge de 100 € pour l’achat d’un écran qui remet en cause l’obligation de l’employeur de fournir au salarié l’équipement nécessaire à la réalisation de son travail.

Télécharger le bulletin d’info