Où est le paradoxe ?

500 MILLIONS pour les missions de SERVICE PUBLIC…=… Généralisation du J+3

Le délai d’acheminement en J+3 va changer profondément le traitement, l’acheminement et la distribution du courrier.

Malgré la volonté affichée de l’État de maintenir la distribution 6j/7, l’obligation de la distribution du courrier en J+3 ne garantira plus le passage quotidien du facteur.
C’est la remise en cause :
de la tournée telle qu’elle existe aujourd’hui
et donc de la notion de titulaire de quartier,
des services de nuit
avec un impact fort sur l’emploi et l’organisation
du travail des facteurs
et des agents des PIC/DRLOI

Si le gouvernement s’inscrit réellement dans cette orientation, cela signifie que des moyens doivent être attribués en urgence pour :

  • développer les bureaux de poste de plein exercice avec des moyens en emplois stables et qualifiés pour leur bon fonctionnement

  • des moyens pour assurer la distribution quotidienne de la presse sur l’ensemble du territoire

  • une accessibilité bancaire garantie et renforcée pour toutes et tous

  • un plan d’action avec l’objectif d’avoir une structure de traitement et d’acheminement tout objet par département afin d’assurer la distribution quotidienne du courrier et des colis à J+1 en tendant vers le H+ dans le cadre d’un développement humain durable

Télécharger le tract