Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat

L’arbre qui cache la forêt des salaires de misère à DPD !

Cette année, les patrons de DPD France se passeront de la signature de la CGT FAPT sur l’accord sur les salaires, ou plus exactement sur les éléments annexes de rémunération, puisque côté salaires, c’est finalement zéro augmentation !

La CGT FAPT persiste quant à elle à défendre vos revendications :

  • Augmentation générale des salaires, création d’un véritable treizième mois par l’intégration de la PEQ dans le salaire brut annuel (avec ses effets positifs sur le salaire socialisé, les indemnités en cas de maladie, les majorations d’ancienneté, etc.).

  • Suppression du couperet des 4 ans d’ancienneté issu de l’accord UNISTAT 2015 avant de bénéficier de la PEQ et de la PFA, et qui prive aujourd’hui 1200 collègues de primes jusqu’à 3000 euros bruts par an.

  • Suppression de l’annualisation pour les sédentaires et de la quadrimestrialisation pour les chauffeurs.

  • Suppression du forfait-jour et paiement de toutes les heures travaillées.

  • Tickets-restaurants pour ceux qui ne bénéficient d’aucune prestation repas, etc….

  • Stop au « Tout Sous-Traitance » (+6% sur les 3 dernières années, soit 88% en 2020).

POUR la RÉOUVERTURE des NAO et la RÉVISION de l’accord UNISTAT !

Salariés de DPD, réunissons-nous partout pour débattre et décider ensemble quelles actions mener pour arracher satisfaction sur toutes nos revendications :

AUGMENTER nos salaires – EMBAUCHER en CDI
AMÉLIORER les conditions de travail devenues insupportables

Télécharger le tract