Vous voulez que les COLIPOSTIERS fassent le boulot ?

Alors il va falloir mieux payer et embaucher !

 Dans les PFC, c’est la misère, tant en salaire qu’en condition de travail

Pendant ce temps, les dirigeants et les actionnaires se gavent !!!

Tous les mois, le chiffre qui apparaît en bas de notre bulletin de paie nous impose des sacrifices et ne répond pas à nos besoins essentiels. Comment vivre avec moins de 1 400 € alors que les loyers et les dépenses incompressibles explosent ? Comment envisager l’avenir et celui de nos enfants ?

Pendant ce temps , L’ÉTAT et la Caisse des dépôts et consignations (actionnaires majoritaires du groupe) ont décidé de passer le niveau de leurs dividendes de 25 à 35%. Les dirigeants se sont de leur côté tous octroyés de confortables augmentations, ceux-là même qui vous expliquent qu’on ne peut pas augmenter les salaires. Une honte !

Et aujourd’hui, ils répètent à longueur de temps que nous sommes essentiels et ils voudraient maintenir les salaires au rabais ? C’est intolérable !

Le nombre de personnes en situation de précarité financière et qui n’arrivent plus à vivre de leur travail, explose.

Que l’on débute ou que l’on ait de l’ancienneté, que l’on soit contractuel ou fonctionnaire, le salaire est insuffisant.

Postières, Postiers des PFC, nous sommes en première ligne,
La Poste doit reconnaître notre travail

Télécharger le tract