La CGT dit STOP à la précarité

À grand renfort de communication dans tous les médias, notamment le 25 novembre le Président du groupe La Poste annonce 9000 embauches au plan national pour faciliter la distribution des colis de cette fin d’année (6000 à la distribution et 3000 au réseau-guichet).

Traditionnellement, il y a toujours eu une très forte augmentation du trafic à cette période, non seulement au niveau des colis, mais aussi au niveau du courrier. Même si 2020 est une année particulière avec la crise sanitaire, cela fait des années que la CGT FAPT dénonce des moyens humains insuffisants et un manque d’anticipation de La Poste en matière de recrutement pour faire face à l’afflux de colis et de courrier. Les délais d’acheminement ne sont plus respectés.

Les causes principales sont les suppressions d’emplois (100 000 emplois supprimés en 15 ans), les fermetures des guichets, la fermeture des centres de tris départementaux…

La réalité est bien plus difficile à vivre pour les postiers et les postières que ce que La Poste semble vouloir imposer dans les esprits.

Samedi 5 décembre, pour exiger des emplois et lutter contre le chômage de masse, toutes et tous dans l’action !

Télécharger le tract