Flash Cadres N°825

Pseudo Plan

François Bayrou s’est vu confier une lettre de mission concernant les grandes orientations du nouveau Haut Commissariat au Plan par le président de la République.

La mise en place d’une planification, est une revendication de longue date de la part de la CGT.

Nous avons besoin d’une boussole, pour permettre de donner une direction nette à la transition écologique, prendre en compte dans un même mouvement urgence sociale et environnementale et rendre opérationnel ce besoin.

Le haut commissariat au plan devrait être un espace de réflexion qui permettrait de flécher l’investissement et l’emploi vers les projets d’avenir soutenables en déterminant les besoins, en discutant de moyens, en chiffrant.

Ce plan devrait devenir impératif. Or, il n’en est rien. Le courrier d’Emmanuel Macron commence par ceci : « la planification au sens chiffré, impératif, fixant des objectifs, domaine par domaine, de la production nationale […] n’est plus adaptée à notre temps ».

Nous ne connaissons pas une seule entreprise (si chère à notre Président) qui n’ait pas une stratégie chiffrée et qui ne se donne pas d’objectifs.

Quel est donc l’intérêt de discuter « dans l’abstrait » des grandes orientations du pays, si elles ne se traduisent par rien de concret ? Il manque à ce plan substance, ambition et projet clair et n’est qu’un nouveau tour de passe-passe.

En fait, notre gouvernement va continuer sa politique court-termiste en faveur des grandes entreprises, sans rien changer sur le fond.

FC825