Le 17 septembre, décidons d’agir tous ensemble !

Le 17 septembre sur chaque lieu de travail, décidons d’agir tous ensemble pour ne pas subir et pour gagner sur les revendications

La CGT FAPT appelle l’ensemble des salariés, les privés d’emplois, les retraités à faire de la journée du 17 septembre, une grande journée d’action et de grève interprofessionnelle et unitaire, à partir de leurs revendications.

La crise sanitaire de la COVID-19 ne saurait être utilisée par les employeurs, les dirigeants d’entreprises comme prétexte à réduire davantage les droits et garanties de l’ensemble des salariés (chômage, retraite, salaire et pouvoir d’achat, santé, droit et liberté d’expression et syndicale, qualification de l’emploi …), supprimer les activités, les emplois et licencier, fermer des sites ou les délocaliser dans l’optique du moindre coût social.

Au sein des entreprises du secteur des activités postales et de télécommunications, ces mesures se traduisent pour les salariés, par l’absence totale d’augmentation générale des salaires, la remise en cause de systèmes de primes, indemnités, jours de congés, baisse des rémunérations variables, fermetures de sites comme à Docapost, transfert d’activités entre filiales comme Vinted, de Chronopost à Viapost, ou autres délocalisations des services informatiques de La Poste en Inde, l’instauration de nouvelles organisations de travail remettant en cause la continuité du service public à la distribution et l’acheminement, baisse du nombre d’emplois, la séparation des réseaux et services, le transfert d’activité dans la sous-traitance, notamment des métiers techniques…

Tous les salariés du secteur ont des raisons de revendiquer ! Organisons-nous et décidons l’action, sous toutes ses formes, collectivement, pour gagner sur nos revendications !

Il est possible de faire autrement à l’instar des 34 sites issus de diverses entreprises dans lesquelles depuis ce début d’année 2020, les salariés se sont organisés et ont décidé de lutter et ont obtenu des avancées en termes d’amélioration des conditions de travail, de transformation d’emplois précaires en CDI, d’obtention de matériel, de renforts pour faire face à des surcroîts d’activité, d’augmentations de primes et indemnités…

Preuve que la lutte paie ! Dans les services débattons de la manière dont nous voulons faire notre travail, construisons ensemble nos revendications sur l’organisation, les conditions, la finalité et la reconnaissance du travail !

Le 17 septembre, il est possible de faire plus fort à condition de s’y mettre tous ensemble. Décidons, débattons sur les lieux de travail de la forme d’action, de son contenu afin de construire ensemble une alternative durable pour :

  • Des salaires et un pouvoir d’achat qui nous permettent de vivre dignement
  • La conquête d’un Nouveau Statut du Travail Salarié, à partir d’une totale égalité de traitement dès lors que nous exerçons le même travail et à qualification égale
  • Une réduction  du temps de travail à 32 heures qui permette de travailler toutes et tous par la création de positions de travail et d’emplois stables et qualifiés en CDI
  • Une égalité de traitement entre tous les salariés que l’on soit femme, homme, issu de l’immigration, sous-traitant…
  • Le droit et la liberté d’expression, de revendiquer, de s’organiser.

Un autre avenir est possible à celui que tente de nous imposer le patronat, il suffit de le construire ensemble. C’est ce que vous propose la CGT FAPT, dans le cadre de la journée d’action du 17 septembre en décidant sur chaque lieu de travail, l’action nécessaire pour y contribuer !

Version imprimable

Matériels CGT FAPT pour le 17 septembre