La CGT quitte la séance et appelle les agents à agir !

Le 14 septembre 2020 a eu lieu un énième Comité Technique National ayant pour ordre du jour une nouvelle organisation dite « TRANSITOIRE» par La Poste, en PPDC et PDC.

La CGT après avoir lu une déclaration préalable a décidé de quitter ce simulacre de dialogue social.

POURQUOI :

Car aucune des revendications, propositions des postières, des postiers, de la CGT n’a été entendue. C’est un dialogue de sourds, UNE MASCARADE ! Pire, partout La Poste bafoue les règles de la négociation collective et n’a que faire des règles élémentaires de démocratie et de consultation des agents. Les organisations syndicales ne sont pas écoutées. Au lieu de reconnaître l’engagement des postières et des postiers pendant le confinement, LA DIRECTION DE LA POSTE A DÉCIDÉ AU CONTRAIRE D’ALLER PLUS VITE ET PLUS LOIN DANS LES RÉORGANISATIONS ET LA DÉGRADATION DE NOS CONDITIONS DE TRAVAILHonteux !!!

Sans l’intervention de la CGT et la mobilisation des personnels un peu partout sur le territoire, le vote aurait été tout autre. A ce CTN, la CGT a pris ses responsabilités et les autres organisations syndicales lui ont emboîté le pas en votant à l’unanimité contre ce projet. Un deuxième CTN aura lieu le 23 septembre 2020.

Seule la mobilisation des agents permettra d’obtenir des avancées et empêchera que La Poste persiste dans ses décisions unilatérales, anti-démocratiques. Partout mettons en débat dans les services la perspective d’une lutte de tous les postiers du pays.

D’ores et déjà, la CGT les invite à agir collectivement le 17 septembre et à décider des initiatives le 28 septembre, date où La Poste envisage de passer ces organisations en force.

Sur chaque lieu du travail, la CGT propose aux postières et aux postiers de débattre de l’organisation, du contenu, du sens et de la finalité de leur travail afin de peser sur les décisions de l’entreprise, de défendre ses droits et d’en gagner de nouveaux. Ne laissez pas les autres décider pour vous !

Télécharger le tract