Flash Cadres N°822

Une rentrée à débordements !

Il n’aura échappé à personne que la rentrée scolaire est tout à fait inédite.

A la crise sanitaire s’ajoute une  crise économique et sociale sans précédent. Les mesures régressives du gouvernement ne font qu’aggraver la situation et donnent un blanc sein aux employeurs qui annoncent licenciements et délocalisations. La crise sanitaire sert de prétexte pour sortir du tiroir des plans de restructurations qu’ils n’osaient rêver mettre en place aussi vite.

Ce n’est pas de ça dont le monde du travail a besoin.

Dans l’immédiat, il faut que les masques soient gratuits pour toute la population. Au sein de l’entreprise, il revient aux employeurs de prendre en charge les mesures de protection individuelles et collectives de l’ensemble du salariat, comme la gratuité des masques, avoir plus de temps de pause, diminuer le temps de travail…

Parallèlement à ces mesures d’urgence, il faut des mesures de transformation profonde en totale rupture avec les politiques économiques et sociales actuelles, comme réduire le temps de travail pour permettre d’embaucher les 800 000 jeunes qui arrivent sur le marché du travail.

Il faut, aussi réindustrialiser pour créer de l’emploi, sécuriser certaines filières indispensables à la Nation et diminuer l’empreinte carbone. Il faut augmenter les salaires pour répondre réellement au travail fourni (à quoi ont servi la finance et la spéculation pendant le confinement ?).

Il faut un réel service public qui répond aux besoins des citoyens : sécurité sociale et ses 4 branches, logement, éducation, culture, transport, communication…

Faisons du 17 septembre un moment fort pour porter nos perspectives et revendications avec la CGT.

FC822