Nouvelles organisations à La Poste

LA SÉCABILITÉ EN SEMAINE EST ILLÉGALE,

LE SAMEDI DOIT ÊTRE RENFORCÉ PAR DE L’EMPLOI PÉRENNE

1 QUARTIER = 1 TITULAIRE

La Poste a l’obligation de respecter ses propres textes

Depuis la pandémie, la sécabilité est devenue quasi-quotidienne dans certains sites. Tous les directeurs d’établissement qui font pression sur les agents pour imposer de la sécable ne respectent pas les accords en vigueur. La CGT sera attentive aux respects des règles et droits des salariés et interviendra dès que nécessaire. Les 30 jours maximum de sécabilité par année négociés dans l’accord facteur de 2017 ne doivent en aucun cas être dépassés. La Poste doit immédiatement arrêter de faire payer la facture de la crise du Covid aux facteurs qui sont usés par cette période anxiogène et surtout fatigués de toute cette charge de colis et de PNA qui explose. Les accords (notamment l’accord distri de février 2017) s’appliquent toujours et La Poste est tenue de les respecter.

Seules les luttes et les mobilisations des postiers permettront d’obtenir des avancées
Le patronat et MACRON veulent nous faire payer la crise
Il faut s’organiser collectivement

DU BOULOT IL Y EN A POUR TOUT LE MONDE !

Télécharger le tract
STOP à la sécabilité, OUI aux embauches   Pétition STOP sécabilité