AU NOM DU COVID…LA POSTE BAISSE LES SALAIRES ET PRECARISE

Alors que dans tous les médias le PDG du groupe La Poste présente l’entreprise comme un modèle social, la réalité sur le terrain est tout autre : certains salariés vivent actuellement des baisses de salaires et des conditions de travail dégradées.

Dès le début du confinement, la CGT, à tous les niveaux, a soumis des propositions pour organiser le maintien de l’activité et des missions de service public, qui permettaient de protéger au maximum l’ensemble des postiers. Nos militants n’ont pas été entendus et le groupe La Poste a décidé, unilatéralement, d’organisations du travail qui ont aujourd’hui des conséquences sur les postiers.

  • Une entreprise modèle social?
  • Des temps partiels imposés pour les plus précaires et des salaires en baisse de 40 %
  • Imposer des droit identiques pour tous
  • Pas question de faire payer la crise aux salariés
  • Imposer des contrats de haut niveau pour tous

Ensemble imposons la reconnaissance de notre métier et des paies décentes pour tous 

Télécharger le tract