Lettre ouverte sur la gravité de la situation dans les centres financiers

Madame, Monsieur,

La CGT FAPT vous alerte à nouveau sur la gravité de la situation dans les centres financiers.

Les postières et les postiers stressent du fait du confinement prévu à présent jusqu’au 11 mai prochain, et de la dégradation de leurs conditions de travail. Elles et ils ont peur pour leur vie, pour celle de leur famille et pour celle de tous ceux qui œuvrent quotidiennement dans l’intérêt général.

L’ensemble des personnels soignants de notre pays nous met en garde en implorant la population : « restez chez vous, sinon nous ne pourrons pas faire face dans les services hospitaliers »

Si les usagers ont besoin du service public postal, ce que nous défendons continuellement, cela doit se faire uniquement pour les activités vitales pour la population et les entreprises les plus fragiles.

Plus que jamais, le Groupe La Banque Postale « banque citoyenne », comme aime à le rappeler son directeur ainsi que le directeur du groupe La Poste, doit prendre ici tout son sens.

La Banque Postale doit prendre des mesures d’urgence pour organiser le service d’intérêt général en permettant au plus grand nombre de rester chez eux y compris par le télétravail.

Toutes les propositions suivantes sur 

  • Activités déportées – Télétravail
  • Organisation du travail
  • Opérations vitales
  • Les salariés ne doivent pas payer de leur santé leur présence sur le lieu de travail
  • Mesures de sécurité en cas de COVID19 connu.
  • Matériels nécessaires pour faire « barrière » au virus

valent pour toutes les directions hébergées dans les Centres Financiers

Télécharger la lettre ouverte

La CGT entend bien que LBP s’appuie sur ses directions locales pour gérer la crise. Ces Directions naviguent à vue dans l’attente des directives nationales. Elles doivent souvent, sur injonction, remettre en cause leurs décisions locales partagées avec les Organisations Syndicales.

Dans ce contexte Le Groupe La Banque Postale du Groupe La Poste doit prendre ses responsabilités pour assurer la santé et la sécurité du personnel et de leur famille.

La Banque Postale ne peut s’affranchir en toute impunité du cadre légal et réglementaire en vigueur pour le bien de la Nation et de sa population.

La CGT identifie toutes les situations inacceptables et utilisera localement et nationalement toutes ces informations auprès de toutes les autorités compétentes, ARS, DIRECCTE et les préfectures de chaque département.

Dans l’urgence vitale de décisions et d’actes, la CGT, vous invite à agir rapidement pour que les postières et postiers des centres financiers travaillent en sécurité et ne mettent plus leur santé en danger.

Persuadés que vous saurez enfin mettre en œuvre la déclinaison des impératifs de santé publique fixés par notre Président de la République et notre gouvernement, veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.