La Poste se préoccupe enfin de ses conseillers bancaires … ENFIN PRESQUE !

A ce rythme là, nous serons déconfinés avant la mise en place du travail alterné…

La CGT dénonce le comportement inadmissible de La Poste qui, a l’évidence cherche à gagner du temps car elle n’a qu’une idée en tête : le travail doit reprendre un rythme normal le plus rapidement possible et ce quelles qu’en soient les conséquences.

Nous demandons que La Poste assure la sécurité physique et mentale des Conseillers bancaires pour qu’ils puissent mener à bien leur mission en mettant en place le télétravail tel qu’il est prévu dans l’accord télétravail avec du matériel adéquat, des horaires déterminés et une charge de travail en lien avec les horaires.

Les agents éloignés du service, pour cause de garde d’enfant, ne sauraient être en télétravail, parce que les enfants ont besoin d’attention, parce que ce serait du travail dissimulé.

Rien n’a été tranché concernant le gel des objectifs et le traitement de la part variable. Ne doutons pas que c’est pour maintenir une pression auprès de l’encadrement et une mise en concurrence entre eux. Ceux qui auront maintenu une activité commerciale durant cette période auront un coup d’avance dans les objectifs.

Seul le rapport de force et les interpellations incessantes de la CGT poussent La Poste à bouger ses lignes. Il nous faut continuer la lutte, car cette pression maintenue à chaque strate de la hiérarchie est insupportable et totalement amorale pendant cette période de crise sanitaire.

Télécharger le tract