Chronoscope n°70 – Avril 2020

Plus qu’un seul sujet

 

Face à cette pandémie qui tue par millers, qui confine plus d’un milliard de personnes sur terre, qui fait vaciller nos économies, tous les autres sujets paraissent bien secondaires La France et l’Europe font parties des régions les plus touchées au Monde. Les mesures de restrictions de liberté et de confinement, si elles sont comprises, sont inédites dans nos démocraties. En France, la situation a été fortement compliquée par la pénurie de moyens de protection (masques, gel hydroalcoolique) et il est probable qu’une commission d’enquête parlementaire devra en tirer toutes les responsabilités. Cette pénurie a aussi touché de plein fouet Chronopost comme d’autres entreprises ayant continué à travailler et dans lesquelles les dirigeants ont laissé leurs salariés bien souvent sans aucune protection si ce n’est quelques messages sanitaires de base. La CGT a dénoncé cela dans ses tracts des 19 et 20 mars. En l’absence de moyen de protection, il aurait été responsable de suspendre ponctuellement l’activité ou de la restreindre aux services vitaux. Cette crise entraîne une chute de l’activité et donc une mise au chômage partiel de nombreux salariés à Chronopost. Elle nous interroge aussi sur notre avenir, sur nos démocraties, sur l’organisation du monde et même… sur nous même.

Télécharger le Chronoscope n°70

Au sommaire:

Page 1 : Nos dirigeants ont priorisé le business..

Page 2 : Chute d’activité à Chronopost et ses conséquences

Page 3 : La vie ne sera plus jamais comme avant

Page 4 : Chômage partiel : Vous pouvez faire baisser vos impôt et la Rubrique culture :Visitez les plus beaux musées du monde pendant le confinement !