Flash Cadres N°814

Parce que rien n’est écrit d’avance

Jeudi 9 janvier, les manifestations en France on été sans précédent, encore plus forte que le 5 décembre. Samedi, toute une population que l’on ne voit pas en semaine était également dans la rue. A l’évidence, patronat et gouvernement ne veulent pas entendre la colère du peuple qui ne fait pas que rejeter la réforme des retraites. Cette colère va bien au-delà. Elle est l’expression d’un rejet d’une société qu’on veut nous imposer et qui balaye notre modèle social. Cette colère ne s’exprime pas que dans la rue. Elle s’exprime au travers des innombrables tribunes des intellectuels, des artistes, des cadres sup, etc… Elle s’exprime au travers de dons en faveur des caisses de grève avec des sommes historiques… Elle s’exprime au travers des hommes et des femmes qui supportent les aléas des transports avec un stoïcisme de soutien inédit. Les français ne veulent pas de cette réforme. Les français veulent garder leur modèle social.
Face à un gouvernement aussi sourd, il nous faut passer au niveau supérieur, car si le soutien moral et financier est apprécié, il ne suffit plus. Nous sommes cadres et nous prenons, au quotidien, nos responsabilités, prenons celle qui sera déterminante pour notre avenir et celui de nos enfants, en nous inscrivant dès maintenant dans la grève et les manifestations.
L’Union Fédérale des Cadres vous souhaite à toutes et à tous une belle année 2020 rythmée au son du progrès social et par la victoire de nos revendications.

FC814