Amplifions la mobilisation pour gagner !

Une fois encore, le 16 janvier, les salariés des activités postales et de télécommunications étaient massivement dans l’action et aux manifestations aux cotés des salariés des autres professions, des jeunes, des privés d’emplois, des retraités. 
De nombreuses initiatives d’actions ont eu lieu les 14, 15 et 16 janvier dans les services de La Poste, à Orange, dans les centres d’appels (Webhelp à Compiègne), à Mediapost dans le Cher, dans les centres courrier de Moulins dans l’Allier, Bretenoux dans l’Aveyron, Brest, en Haute Garonne,…Des décisions d’arrêts de travail, débrayages, rassemblements ont contribué à la poursuite de la mobilisation et à la réussite de la convergence interprofessionnelle.
Plus que jamais, les salariés, la population rejettent majoritairement (60%) le projet de loi des retraites, comme le confirme un récent sondage Harris.
Il est nécessaire d’élargir la mobilisation dans toutes les entreprises de notre secteur.
La CGT FAPT appelle l’ensemble des salariés des activités postales et de télécommunications à se réunir et à décider collectivement l’action pour gagner le retrait du projet du gouvernement et améliorer le système solidaire par répartition existant.
A partir du vécu dans toutes les entreprises, il est urgent d’agir pour de meilleurs salaires, pour les emplois stables et qualifiés, l’amélioration des conditions de travail, et contre la précarité.
Ces revendications légitimes sont au cœur du mouvement actuel, et en lien avec un véritable financement d’un régime de retraite par répartition, solidaire, comme le propose la CGT.
La CGT FAPT appelle l’ensemble des salariés des entreprises du secteur des activités postales et de télécommunications à être mobilisés sur tout le territoire, dans l’unité et avec les autres professions, les 22,23 janvier, et de faire du 24, date du conseil des ministres qui devrait examiner le projet de loi, une journée massive de grève et de manifestations.

 Téléverser le communiqué