Le CHRONOSCOPE n°65 – nov 2019

CNSSCT :  Des progrès sensibles sont possibles et nécessaires

La Commission Nationale Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CNSSCT) vient de se réunir pour la première fois lundi 21 octobre 2019. A la différence d’un CHSCT, elle ne sera pas autonome dans ses décisions mais rendra compte au CSE qui devra décider des mesures à adopter. Son périmètre étant national, il est impératif que les sujets la concernant soient remontés du terrain par les représentants, chefs d’agences et RRH. Un ingénieur conditions de travail, recruté en application de l’accord QVT, en est membre permanent. La Commission se réunira chaque trimestre en assemblée plénière et chaque mois en formation restreinte.

Et il y a du pain sur la planche !

Accidents du travail, maladie pro, inaptitude, reclassement, aménagement/ ergonomie des postes, aide à la manutention, traitement du food et dans le froid, travail le dimanche, travail 6 jours sur 7, de nuit, etc…

La CGT s’investira pleinement sur tous les sujets pour obtenir des progrès concrets.

Par ailleurs 5 sujets importants feront l’objet de négociations d’ici juin 2020 : Re-négociation de l’accord GPEC, mise à jour/ évolutions des classifications, NAO, re-négociation de l’accord d’intéressement, de l’accord « Handicap ».

La CGT invite tous les salariés à exprimer leurs attentes et revendications
à leurs représentants CGT. La journée de grève nationale du 5 DECEMBRE sera aussi un temps fort pour exprimer toutes nos revendication

 

Télécharger le Chrono n°65

Lire aussi :

en page 1 : La CGT améliore concrètement vos conditions de travail et vos rémunération (voir l’exemple des DOM)

Page 2 : L’agenda social à Chronnopost – Le 5 décembre, toutes et tous en grève  et dans l’action.

Page 3 : Les barèmes de licenciement « Macron » fragilisés – Uber et l’argent d’Uber, la lutte s’internationalise.

Page 4 : Pauvreté et inégalité en hausse, le double effet Macron? – Rubrique culture : Sorry we missed you ou les ravages de l’Ubérisation de la société.