Lettre unitaire CGT FAPT – SUD PTT – UNSA Postes

A l’attention de la DRH du Groupe La Poste

Nos organisations syndicales CGT, SUD et UNSA vous interpellent  sur les points suivants :

  • Lors des dernières négociations annuelles obligatoires portant notamment sur les revalorisations salariales des personnels salariés et CS de La Poste, les représentants de La Poste s’étaient engagés à ouvrir de manière anticipée les négociations salariales portant sur l’année 2020.  (…/…)  Aussi, nous demandons l’ouverture de négociations sans tarder et cela dès le début octobre sur la question des salaires à La Poste et au-delà sur l’ensemble des filiales du Groupe La Poste.
  • D’autre part, il s’avère également urgent au regard des conflits locaux qui se succèdent comme des interpellations régulières de nos organisations syndicales que la souffrance au travail soit traitée de manière à mener de réelles actions concrètes pour annihiler tous les risques psycho-sociaux émergents dans de nombreux services, directions et entreprises du Groupe.  (…/…)  En conséquence, nous demandons, comme première mesure d’urgence qu’un moratoire soit appliqué sur la mise en place des réorganisations.
  • D’autre part, que ce soit dans le cadre de l’amélioration des missions de services publiques qui nous sont confiées, du maintien et du développement de nos activités comme de réels engagements du Groupe en termes de responsabilités sociales et environnementales, la présence postale et territoriale est un vrai enjeu qui ne peut se discuter sans recueillir l’avis et les propositions des organisations syndicales.

La CGT-FAPT, SUD-PTT et UNSA Poste vous alertent donc sur les risques humains, sociétaux et économiques déclinant des décisions prises par La Poste depuis des mois et années. Nous demandons à être reçus sans tarder dans le souci de trouver les réponses adaptées et nécessaires dans l’intérêt des Postiers et salariés du Groupe et des usagers.

Le 27 Septembre 2019

Télécharger la lettre unitaire