FLASH INFO N°8 AOUT 2019

Edito:

Se serrer la ceinture jusqu’à l’asphyxie… Le gouvernement nous concocte un budget 2020 tellement serré qu’il a du mal à le boucler. Pour se faire, il est à la recherche de 3 milliards d’euros. Comment maintenir idéologiquement le déficit public à un niveau faible quand, dans le même temps, on offre sous forme de cadeaux fiscaux des dizaines de milliards au capital et à ceux qui le détiennent? La solution ne vous surprendra pas; c’est à la sphère dite «sociale» de se serrer la ceinture. Comprenez: aux plus pauvres et aux plus fragiles de porter les efforts budgétaires, avec des mesures attendues concernant notamment l’assurance-maladie (en réduisant l’indemnisation de certaines prestations et le budget de la santé), l’assurance chômage…Ce sont, comme d’ordinaire, les classes populaires qu’on asphyxie. Les alternatives existent et elles sont de plus en plus partagées. Il faut en finir avec les cadeaux aux plus riches et utiliser cet argent pour financer la solidarité nationale. Ce dont nous avons cruellement besoin pour notre économie:1.Un budget de relance de l’activité économique et justice sociale 2.Un budget permettant de faire face à l’instabilité financière qui trouve en partie ses racines dans l’austérité 3.Un budget pour faire face à la crise climatique qui s’accélère. Et je ne parle pas de la réforme des retraites avec ses mensonges qui est tout aussi néfaste pour notre société : actifs et retraités seront perdants si on laisse faire. Nous pouvons obtenir satisfactions à nos revendications en la matière. Pour cela nous devons mobiliser pour une rentrée tout aussi caniculaire que notre été.
Rendez-vous est pris pour le 24 septembre et le 8 octobre, 2 journées d’action et de mobilisation à réussir.

Télécharger le Flash Info au format pdf

Télécharger le Flash Info au format Word