Il est temps que nous soyons réellement entendus à la DSRH

La CGT ainsi que d’autres organisations syndicales a signé en mars 2019 l’accord social DSRH stipulant : La promotion des agents 2.2 en 2.3 d’ici l’horizon décembre 2020, le passage d’agents 2.3 en 3.1, une prime de 800€ pour tous quel que soit le régime de travail… Contre l’avis de la CGT qui demandait la promotion de TOUS les agents en même temps, La Poste a fait le choix d’organiser des « vagues » de promotions jusqu’à fin 2020.

Il aura fallu un drame pour que La Poste se rende compte qu’il y avait une urgence sociale dans les CSRH et c’est en quelques heures que ce qui était impossible est devenu possible !

Pour la CGT présente auprès des collègues sur l’ensemble de la journée à Villeurbanne, il est grand temps que La Poste apprenne de ses erreurs et se mette rapidement autour d’une table pour répondre aux revendications des personnels qui subissent toujours des conditions de travail très difficiles.

Télécharger le tract