Flash Cadres N°805

Sans zigzaguer, bien en ordre de marche !

La conférence de l’OIT vient de se terminer. Le 17 juin, des milliers de manifestants venus du monde entier sont venus soutenir les projets de l’organisation sur « les violences sexistes », « la garantie universelle pour les travailleurs » pour le droit à un salaire décent, la sécurité au travail et le contrôle du temps de travail, « la cohérence des politiques » pour une justice sociale internationale entre autres.

En parallèle, se déroule actuellement une négociation sur le statut cadre où le MEDEF souhaite cantonner la définition de l’encadrement aux seuls cadres de commandement alors qu’au contraire, la CGT considère qu’il faut y inclure toute la diversité actuelle de l’encadrement au sens large.

Cette négociation interprofessionnelle est en train de s’enliser, alors que sans attendre la signature de cet accord, des négociations par branche sont en train de s’ouvrir, comme à La Poste.

C’est dans ce double contexte que la Conférence Nationale UFC s’est tenue les 12 et 13 juin dernier. Les débats ont mis en avant : la nécessité de lutter contre l’anti cadre provoqué par le mal être au travail des salariés qui de fait, n’arrivent pas à analyser la situation ; la nécessité de s’adresser à eux, en priorité dans les entreprises à forte concentration de cadres (dont Orange) ; de travailler prioritairement là où se trouve ces entreprises, dans les mégapoles, particulièrement en Ile de France.

Le nouveau Bureau National UFC a comme ambition de relever l’ensemble de ces défis grâce à la dynamique de la conférence qui laisse à penser que toutes et tous allons nous impliquer !

FC805