Printemps des retraités, Ensemble, exigeons notre dû !

Pour augmenter les cadeaux aux plus riches, les dividendes aux actionnaires, le gouvernement et le patronat ratissent partout…

Ils s’en prennent au statut général des fonctionnaires ; ils multiplient les suppressions d’emplois, ils continuent de geler le point d’indice.

Au nom de la réduction du déficit de l’Etat, la bande à Macron mène son offensive pour casser toute la protection sociale, privatiser les services publics, brader les entreprises publiques…

tract en pdf -UFR 11 avril fin

tract en word-UFR 11 avril fin