URGENCE SALAIRES: La CGT, le syndicat de la fiche de paie

Depuis des années, la CGT revendique des véritables hausses des salaires. Les postières et les postiers, au quotidien, créent par leur travail, les richesses de la Poste.

Depuis des décennies, le niveau de vie des salariés, des privés d’emplois et retraités se dégrade. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois. L’écart se creuse de plus en plus entre les citoyens et les plus riches (qui vivent du travail des autres) pour lesquels le gouvernement a des égards sans limites : Suppression de l’ISF, baisse des cotisa tions sociales impactant la protection sociale dont les retraites et l’assurancemaladie. Les crédits d’impôts (CICE, etc.) en sus de toutes les exceptions fiscales bénéficient in fine exclusivement aux propriétaires des grandes entreprises.

Résultats de La Poste au titre de 2017 :

Plus de 24 milliards de chiffre d’affaire

Plus de 850 millions d’euros de bénéfices nets réalisés

Le rapprochement avec la CNP et l’investissement de la CDC (caisse des dépôts et consignations) , à hauteur de 6 milliards et le CICE d’un milliard d’euros sur 3 ans, a pour but de privatiser le service public postal et de poursuivre la logique financière engagée.

Ce Monopoly financier démontre la très bonne santé économique de La Poste dont le 1er actionnaire est l’État.

Dans ce contexte, elle doit verser immédiatement une prime exceptionnelle de 1000 euros.

Les NAO (négociation annuelle obligatoire) qui commencent le 19 décembre 2018 doivent répondre aux revendications des agents en augmentant les salaires et en octroyant un 13ème mois.

Si déjà, certains grands groupes s’engagent pour l’octroi d’une prime de 1000 dès ce mois de € décembre, la CGT appelle à la mobilisation et à la grève vendredi 14 décembre

Version imprimable

PRIME DE NOËL

Suite aux annonces du Président de la République selon lesquelles « tous les employeurs qui le peuvent, versent une Prime de Noël de fin d’année à leurs salariés », et au regard des plus de 24 milliards de chiffre d’affaires et plus de 850 millions d’euros de bénéfices nets réalisés au titre de l’année par La Poste, La Poste PEUT et DOIT verser une prime immédiate de 1000 euros

Télécharger la pétition