Il faut augmenter immédiatement les salaires des postiers !

 

Plus de la moitié des postières et des postiers vivent avec moins de 1800 euros par mois. La Poste est une des entreprises où les salaires sont parmi les plus bas. Cela ne peut plus durer, notamment pour les classes 1 et 2 qui n’arrivent plus à boucler les fins de mois.

Ils se gavent pendant qu’on en bave, ça suffit !

Le travail et le salaire doivent permettre de vivre décemment, de se loger correctement, d’avoir des loisirs, des activités et de partir en vacances. Or, un grand nombre de postiers sont obligés de renoncer à beaucoup de choses et consacrent entièrement leur salaire à se loger, se nourrir, se vêtir, se chauffer, et à payer les charges incompressibles (essence, impôts, abonnements téléphoniques, etc., etc…). Souvent certains parmi nous renoncent à se soigner.

Pour une augmentation immédiate des salaires, le 14 décembre je suis en grève

Téléchager le tract