Dans les Centres de Tri, dès le 3 décembre, je vote CGT

AVEC LA CGT, DES ACTIONS ET UNE NÉGOCIATION

Ces multiples actions ont contraint La Poste à ouvrir des négociations en Juin 2018. Cette dernière ne visait qu’un accord de nature électoral. Lâcher a minima et obtenir un accord valide quitte à changer en cours de négociation le périmètre de référence. Pour la Poste, un accord est valide avec seulement 30% de représentativité. Pour nous à la CGT, seulement une réelle majorité d’au moins 50% peut imposer et rendre un accord valide . Ça s’appelle la DÉMOCRATIE et c’est la seule manière et méthode de respecter le personnel, tout le personnel. Les signataires minoritaires vont pouvoir s’engouffrer dans les commissions locales de suivie de cet accord que La Poste réunira dans les jours qui viennent -nous n’en doutons pas dans le seul but de promouvoir les OS accompagnatrices des projets de la direction. Une minorité pourra donc récupérer le fruit de ceux qui ont lutté !

Télécharger le tract

Depuis les dernières élections professionnelles en décembre 2014, la CGT n’a cessé de travailler à la mobilisation des PIC à partir des revendications des personnels :

> sur l’avenir des PIC et d’un service public de qualité basé sur le J+1,

> sur l’emploi stable et qualifié nécessaire à ce service public,

> sur la revalorisation des salaires (pouvoir d’achat),

> ainsi que sur la reconnaissance des qualifications, l’augmentation de nombre de promotions,

> sur le grade base en 2.1 et le repyramidage qui doit l’accompagner,

> sur l’amélioration des conditions de travail et de vie,

> sur la réduction de la pénibilité (réduction du temps de travail à 32h pour les jours et 28H pour les nuits, …),

> sur l’heure de nuit à 3  €

> sur une prime spécifique aux PIC,

> sur le 13ème mois, etc..