Augmenter les salaires à La Poste: l’URGENCE absolue

 

La colère gronde, l’exigence d’une augmentation immédiate et conséquente des salaires et du pouvoir d’achat prend de l’ampleur. Plutôt que de taxer les profits pharamineux des entreprises et de baisser la TVA, Macron et son gouvernement préfèrent ponctionner les plus modestes et poursuivre leur politique envers les plus riches. Toutes les mesures soit-disant sociales pour augmenter le pouvoir d’achat sont non seulement de la poudre aux yeux mais sont avant tout anti-sociales et inégalitaires. Au final, c’est une perte sèche du pouvoir d’achat avec une augmentation des dépenses de santé, d’énergie, d’éducation, de transports, de logement et d’alimentation que subissent les salariés. Le nombre de personnes en situation de précarité financière et qui n’arrivent plus à vivre de leur travail, explose. Que l’on débute ou que l’on ait de l’ancienneté, que l’on soit contractuel ou fonctionnaire, le salaire est insuffisant. C’est toujours sur les mêmes que l’on fait porter les efforts, les sacrifices, pendant ce temps, La Poste en embauchant des salariés au SMIC est exonérée de certaines cotisations patronales. C’est la raison pour laquelle elle maintient une politique de bas salaire. Ces exonérations scandaleuses sont une des raisons directes de la perte de notre pouvoir d’achat. C’est de l’argent en moins dans les caisses de la sécu, des retraites… Que ceux qui créent les richesses n’en perçoivent qu’une petite partie quand ceux qui imposent des critères de gestions aux seules fins de profits empochent la quasi-totalité de ces richesses, cela est révoltant !! Pour la CGT, parler de la répartition des richesses c’est parler de la rémunération de la force de travail et donc de l’augmentation des salaires. Il est temps de se faire entendre et d’exiger une hausse immédiate et conséquente des salaires et de la rémunération.

Télécharger le tract sur les grilles salariales LP