Flash Cadres N°792

Ecoutez nous !

La colère sociale et l’exaspération des salariés est un fait qui s’impose au cœur de cet Automne. Que ce soit dans les entreprises par la grève ou sous d’autres formes de mobilisation, dans la rue ou les manifestants ont à plusieurs reprises exprimé leurs attentes d’augmentation des salaires, des pensions, de reconquête de la protection sociale et du service public. Les revendications sont nombreuses jusque dans les métiers de nos entreprises. De par leur position dans les services, nombreux sont les cadres qui peuvent attester de l’étendue d’un malaise social dans le quotidien de leurs activités.

Cette dégradation du climat social ne peut rester sans perspective, ni chloroformée par les annonces présidentielles tellement décalées par l’ampleur d’une crise qui ne peut en rester là.

La CGT propose de faire de ce samedi 1er décembre une journée d’expression des revendications salariales et d’emplois pérennes dans toutes les villes et régions. Localement, des appels unitaires se multiplient déjà pour exiger des réponses immédiates et précises de la part du gouvernement et du patronat.

La CGT n’oppose pas les colères et attentes sociales qui s’expriment, tant qu’elles visent à dénoncer et combattre les politiques menées par le gouvernement et le patronat dans les entreprises, qui creusent les inégalités sociales.

C’est bien dans l’unité que nous pourrons éviter l’ornière des replis populistes ou nationalistes, pour enfin obtenir une autre politique sociale et gagner sur nos revendications.

FC792