Echo des techniques n°14 – Mai 2018

Télécharger Le Journal CGT de la Direction Technique

Ils ont osé !

La Direction les appelle par leur prénom. Ils refusent dans les rapports du Comité Technique de voir apparaître leur nom sur les votes. Ils sont à la traîne des actions unitaires et en oublient parfois leurs engagements. Certains les appellent les syndicats d’accompagnement. Ils sont précieux à la Direction pour valider la plupart de ses décisions. Mais,dans quelque temps, à cause de la loi travail qu’ils auront pas leur inaction contribué à mettre en place, leur importance pour les Directions en sera affaibli.

Au Comité Technique du 22 mars, ces organisations syndicales réformistes n’ont pas hésité à voter massivement pour la mise en place de la sous-traitance et la suppression d’une douzaine d’emplois de techniciens dans plusieurs TEAM. Cela s’est fait parfois contre l’avis de leurs propres syndiqués en situation de reclassement !!! Ce jour-là nos Directeurs ont dû avoir un sourire des plus radieux. Vous découvrirez dans ce journal les conditions dans lesquelles s’est fait ce vote.

Au pays de la trahison la Direction n’est pas en reste.

Elle n’a aucun scrupule à proposer dans sa V0, pour les négociations de l’accompagnement social de sa réorganisation, des indemnités bien inférieures à celles des accords nationaux. Même dans la dernière version, la CGT dénonce des points irrespectueux des accords passés.

Est-ce là une version locale de la loi travail sur l’inversion de la hiérarchie des normes ?

La Direction recherche la validation de ses décisions par des organisations syndicales. Rien ne l’obligeait à ouvrir des négociations sur l’accompagnement social. L’organisation actuelle s’est bien passée il y a deux ans d’un accord pour donner aux CTO une indemnité de 5 000 €uros. Elle aurait pu cette année, distribuer autant de « salaire déguisé » à ses cadres sans l’aval des organisations syndicales. Mais voilà, pour cautionner la mise en place de son projet, elle caresse dans le sens du poil tous ceux qui seraient capables de ne pas s’opposer au Comité Technique pour la validation de sa réorganisation…

Mais au grand dam de la Direction, le secrétaire (CGT) du CHSCT a mis à l’ordre du jour une expertise externe votée à l’unanimité par les organisations syndicales…

3 Septembre 2018: Nouvelle date prévisionnelle de bascule vers la nouvelle organisation

Sommaire

page 1:  L’édito, le chiffre

page 2: Que s’est-il passé au CT le 22 mars? – Luttes à Limoges

page 3: Unité syndicale à la DT – Extrait de la lettre ouverte du 30 janvier 2018

page 4: Les brèves