Notre métier, c’est notre tournée

Les conflits locaux se multiplient dans les services de la distribution et bien souvent la mise en place de la tournée à la sacoche et de la coupure méridienne sont à l’origine de la colère des factrices et des facteurs. Le passage en force de ces organisations de travail a un impact désastreux sur les conditions de travail et de vie des agents :

Instauration de la flexibilité avec des plages horaires de 8h à 16h le samedi compris

Éclatement du collectif de travail avec des heures d’embauche différée afin de préparer les sacoches

Temps des travaux extérieurs allant de 6 à 7 h par tous les temps et sans prise en compte des heures supplémentaires

La stratégie de la Poste de détruire les métiers de la distribution par des suppressions massives de positions de travail donc d’emplois fait imploser la précarité, les contrats précaires sont devenus la norme dans les centres courrier.

Pour la CGT ce constat alarmant doit être dépassé par la mobilisation de l’ensemble des agents de la distribution fonctionnaires, contractuels et salariés en contrat précaires afin de gagner sur les revendications pour bien faire son travail et assurer un service postal de qualité.

Pour la CGT la tournée du facteur doit être une et indivisible en comprenant les travaux intérieurs et extérieurs

Pour la CGT toutes les tournées vacantes doivent être mises à la vente de quartiers

Pour la CGT les agents rouleurs doivent avoir un maximum de 5 tournées à effectuer

Pour la CGT les agents rouleurs doivent avoir le même cycle de travail que les titulaires

Pour la CGT tous les contrats précaires doivent être titularisés

Ne laissons pas nos métiers nous échapper,
il est urgent que cette mobilisation s’élargisse et prenne de l’ampleur

Construisons partout le rapport de force
dans la perspective de l’action le 22 mars

Télécharger le tract