Les CSRH en souffrance, vos paies en danger

Les agents de paie vous alertent

Les raisons de la colère
En 2011, la Poste a décidé de fusionner les services de gestion administrative (les UGRH) avec ceux de la paie (les CIGAP) et scinder les nouvelles entités en secteurs complètement cloisonnés (Courrier / Colis / Enseigne / Financier) au motif de « mieux répondre aux attentes des métiers ». Par la même occasion, elle en a profité pour liquider des emplois et mettre en place une gestion des agents et des droits différents selon les branches.

Travaillant dans des conditions déplorables (manque de formations, absence de doublures, des outils informatiques défaillants…), La Poste nous impose d’être poly-actifs : maîtriser la gestion administrative + la paie des postiers, sans aucune reconnaissance sur tous les efforts réalisés. Les gestionnaires doivent se réapproprier sans cesse de nouveaux outils…
Depuis 2011, nous n’avons eu aucun recrutement et les départs ne sont pas remplacés, engendrant une perte de compétences et un travail à flux tendus. Dans chacun de nos sites, les dossiers s’accumulent et la Direction pallie désormais les situations critiques par des recrutement d’intérimaires.

Une souffrance s’est installée dans nos services ; les agents sont épuisés et ont le sentiment de ne plus avoir le temps de faire correctement leur travail. L’absence de reconnaissance et de perspectives précipitent les départs en TPAS ou vers d’autres administrations et nos services se vident à un rythme constant et inquiétant….

Télécharger le tract