L’Accord égalité pro à La Poste

La CGT a été reçue dans le cadre de la commission de suivi de l’accord « égalité professionnel entre les femmes et les hommes à la poste » le 16 octobre dernier.

Si la CGT a signé cet accord en juillet 2015, c’est parce qu’il contenait des avancées significatives. Pour autant, nous sommes encore loin du compte alors que les femmes représentent 52% des effectifs à La Poste. Les premières responsabilités en reviennent à la stratégie d’entreprise et sa mise en œuvre qui détruisent le salariat à commencer par le plus fragilisé : les femmes. Plus fragilisées, parce que dans la majorité des cas ce sont les femmes qui travaillent à temps partiel, qui ont des salaires inférieurs à celui de leur conjoint, elles  sont en famille monoparentale. Les avancées liées à l’accord sont une légère progression des effectifs femmes dans les groupes B et C (cadres supérieurs) ; un meilleur taux des promotions professionnelles tant chez les salariées à temps complet qu’à temps partiel ; un écart de salaire proche de zéro.

Télécharger le tract