Primes Colis: pour les efforts fournis, pas pour être asservis

La Poste propose de signer un accord pour les primes colis mais sans signature elle imposera de manière unilatérale son envie de faire encore plus de bénéfices sur le dos des personnels colis !

Trimer pour des clopinettes : y’en a marre !

La Poste ne récompensera pas nos efforts et notre professionnalisme. Dans ces négociations, elle avait l’occasion de nous prouver qu’elle savait être à l’écoute des revendications légitimes de son personnel. Que nenni, la bourgeoisie postale n’entend pas !! Pourtant, le challenge est primordial pour l’entreprise face à la concurrence qu’elle a laissée s’installer sur son territoire (et fréquemment formé via les CDD et la sous traitance). Mais elle préfère le dumping social, en favorisant certaines catégories et tirant sur la corde des ceux qui sont à l’exécution jusqu’à ce qu’elle casse. Si les enjeux sont forts pour La Poste, ils le sont aussi pour le personnel. Nous avons l’occasion d’exiger une réelle prise en compte de nos difficultés et une juste récompense des efforts fournis tout au long de l’année.
Pour la CGT, la signature ou non signature de cet accord, ne pèsera rien face à la volonté des postières et des postiers du colis d’obtenir ce qu’ils pensent juste !!! Pour rappel les compensations (3RC) ont été obtenues par le rapport de force pendant la période, l’obtention du surbonus découle de la grève unitaire impulsée par la CGT le 29 novembre 2012 !

Télécharger le tract