Echo des techniques n°12

D’une tribune de l’étranger, le chef de l’état lance des propos outranciers à l’encontre de ses propres compatriotes qui s’opposent aux réformes : « fainéants, cyniques, extrêmes ».

Le chef de la DT pense-t-il la même chose du personnel de la DT échaudé des changements lorsqu’il annonce le 7 septembre 2017 au Comité Technique : « Oui, je vais réorganiser la Direction Technique » ?

A la CGT nous ne pensons pas que le Directeur et son CODIR s’inquiètent beaucoup de savoir si le personnel croule ou non sous la charge de travail. La principale préoccupation de nos dirigeants c’est leur feuille de route. Celle-ci leur dicte chaque année de supprimer une centaine d’emplois. (126 en 2016, 90 en 2017, …) sans même savoir ni où, ni comment ?

Ce qui est terrible dans tout cela et qui finit par désabuser bon nombre d’agents c’est le manque de transparence et de perspective. Que veut faire La Poste de la DT ? La DT a-t-elle vraiment un avenir ? La futur réorganisation nous éclairera-t-elle sur l’avenir de la DT ?

Pour l’heure nous ne savons rien et il faudra attendre mi-novembre pour avoir les premières infos officielles.

Pourtant, le Directeur nous assure qu’il mènera la réorganisation de la DT en  concertation avec les organisations syndicales. Mais s’il veut un dialogue respectueux et honnête ne doit-il pas faire un état des lieux et répondre au préalable à ces questions qui sont pour le personnel fondamentales ? Si, le dialogue pourrait lui permettre de trouver des terrains d’accord (mobilité, formation, …)

La CGT ne lâchera rien sur les suppressions d’emplois, les conditions de travail et la reconnaissance.

Télécharger l’Echo