Le CHRONOSCOPE n°41 – Septembre 2017

Tous mobilisés pour nos droits le 12 septembre : L’humain avant le profit !

Mois après mois les résultats économiques et financiers de Chronopost restent au beau fixe et l’avance sur 2016 comme sur les objectifs 2017 croient chaque mois.

Cette bonne santé devrait permettre aux salariés de travailler dans de bonnes conditions ce qui est loin d’être le cas. Le Président de Chronopost se lance sans arrêt dans ce qu’il croit être des opportunités économiques sans associer préalablement les salariés, ni convenablement préparer les outils, moyens, dispositifs de prévention et autre formations.

Que ce soit la livraison sur RDV en soirée, le Chronofood, l’ouverture des agences le dimanche, etc, les nouveautés se suivent et nous sont imposées avec l’objectif d’augmenter la profitabilité et les dividendes de l’actionnaire et sans tenir réellement compte du facteur humain.

Si le MEDEF veut absolument voir aboutir le projet de loi « Travail » c’est que celui-ci va lui donner encore plus de pouvoir et de libertés pour imposer ses choix financiers. Dans le même temps cette loi réduit la capacité des salariés à s’opposer et à défendre leurs droits et leurs intérêts !

La solution c’est nous tous, mobilisés et en grève le 12 septembre pour de nouveaux droits et garanties des salariés !

à lire aussi : Télécharger ici 

> Conditions de travail et emplois  à Chronopost : Peut (beaucoup) mieux faire !

> Sous traitance et précarité: Nos emplois en propres sont ils menacés aussi au Service client ?

> Les actionnaires : Encore et toujours gagnants

> Loi « travail » : Des ordonnances qui rendent malade : le remède c’est la lutte !

> Billet d’humeur : Ouverture des agences le dimanche : Pour la CGT c’est définitivement NON !

> Rubrique Culture Musique: Les Griots Métropolitains