La CGT-FAPT appelle les salariés du secteur des activités postales et de télécommunications à agir par la grève et dans les manifestations le 12 septembre 2017

La fédération CGT-FAPT réaffirme que l’ensemble des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications sont concernés par les ordonnances de la énième reforme du travail présentée par le gouvernement dans la ligne droite de la logique libérale et patronale de ses prédécesseurs.

La réforme du droit du travail menée à marche forcée durant l’été, les rencontres avec les organisations syndicales  dont l’avis n’était que consultatif, traduit  cette volonté d’éviter  le débat  démocratique pour rassurer et satisfaire un patronat jamais rassasié culpabilisant  les salariés sur leurs droits et acquis accusés de contraintes pour les entreprises.

Les ordonnances annoncées et présentées le 31 août par le gouvernement vont toucher l’ensemble des salariés des entreprises de notre secteur d’activité et permettraient à ces dernières d’aller encore plus vite dans leurs restructurations et plans sociaux au détriment des salariés notamment les moins protégés.

Face au développement de la précarité, à l’aggravation des conditions de vie et de travail et la détérioration des services  rendus à la population, la CGT FAPT propose  aux salariés des activités postales et de télécommunications d’agir pour la création d’emplois  stables et qualifiés  dans toutes les entreprises de notre secteur afin de mettre un terme  à la précarité existante, d’exiger et imposer de bonnes conditions de vie et de travail d’où la nécessité de donner leur avis et porter leurs revendications en terme de contenu, d’organisation, de finalité et de valorisation de leur travail.

Il est urgent d’avoir une autre répartition des richesses  par le travail. Les dividendes versés aux actionnaires  (46 milliards), le pacte de compétitivité et le CICE qui coûtent 40 milliards par an au budget de l’état et dont bénéficient des entreprises de notre secteur, montrent que l’argent existe, qu’il doit être réorienté pour augmenter les salaires,  l’emploi stable et qualifié, l’investissement productif, le maintien et le développement des services publics de proximité.

La CGT FAPT propose également le respect et le développement de la représentation des salariés (IRP) favorisant l’intervention des salariés sur les choix stratégiques des entreprises, la préservation des droits et garanties individuelles et collectives pour un mieux vivre et mieux être au travail.

La CGT FAPT appelle les salariés des activités postales et télécommunications à décider de leur engagement dans l’action de grèves et de manifestations interprofessionnelles du 12 septembre à partir de leurs revendications  et vécus dans les entreprises.

En ce sens elle a interpellé les autres organisations syndicales du secteur pour créer les conditions de la réussite de cette journée d’action interprofessionnelle dans l’unité la plus large.

 :arrow: appel de la CGT