Intense mobilisation dans les centres financiers

EXCELLO et OTT sont les deux faces d’une même pièce.
La banque remet à plat les organisations de travail et les organisations du temps de travail pour réaliser de nouveaux gains de productivité dans un but de rentabilité maximale. Ça marche puisque La Banque Postale réalise près de 1 milliard de bénéfice.

Cette stratégie a un coût :

  • Suppressions d’emploi.
  • Dégradation des conditions de travail
  • Dégradation de la qualité de service.

Dans de nombreux services, il y a des difficultés à écouler la charge de travail. D’ailleurs les directions acceptent que les services fonctionnent en mode « dégradé ». Elles priorisent des activités, le reste peut attendre. De nombreux services sont à la limite de la rupture.

Toutes les sections CGT des centres font état d’une situation catastrophique, aucun service n’y échappe.

Le manque d’effectif, les organisations de travail, les pressions, les objectifs, l’ambiance morose, la démotivation, les attaques envers le personnel et les militants syndicaux, autant de situations qui mettent à mal les conditions de travail, la qualité de service et le Service Public

télécharger le tract