Chronoscope n°36 – Mars 2017

Pas d’augmentation de salaire sérieuse si les salariés ne le demandent pas !

Les négociations salariales se sont ouvertes en février après une année record aussi bien en termes de résultats financiers que d’efforts et de restrictions tout azimut pour les salariés.

Après 3 années sans accord salarial, les premières propositions de la Direction sont bien en deçà des attentes, que ce soient pour le salaire de base ou l’abondement de l’intéressement.

Si les syndicats se rassemblent pour faire front commun, cela n’aura de poids que si les salariés en font autant pour exiger un juste retour de leurs efforts. L’argent est là comme il n’a jamais été, les perspectives de bénéfices sont excellentes. A l’heure où les derniers résultats de l’enquête sur le bien-être au travail sont en baisse, il est grand temps que notre entreprise reconnaisse enfin le travail fourni et les résultats obtenus !

La CGT invite tous les salariés à se mobiliser pendant ces négociations et plus particulièrement le 21 mars, journée d’action interprofessionnelle et donc dans tout le Groupe La Poste pour l’emploi et les salaires !

Tous mobilisés pour obtenir ce qu’ils nous doivent !!

Télécharger le chrono 36

Sommaire:

Page 1
– Edito
– En direct de NAO, les principales demandes de la CGT
Page 2
– Comité d’entreprise de février: c’est une première, l’ensemble des membres claquent la porte
– « Con », c’est quand? est-ce maintenant aux NAO?
– La CGT se félicite de l’allongement des congés maternité et paternité
Page 3:
– Les mauvais résultats des enquêtes sur le bien-être au travail confirme la dégradation de la situation dénoncée par la CGT
– 21 Mars: Journée d’action dans tout le Groupe La Poste
Page 4
– Haro sur les médias: la liberté d’informer clouée au pilori
– Culture: Le documentaire « Merci Patron » primé aux César