La CGT-FAPT appelle à poursuivre et amplifier l’action dans le secteur des activités postales et de télécommunications

Les salariés des entreprises du secteur des activités postales et de télécommunications ont une nouvelle fois participé à l’ampleur de la mobilisation du 26 Mai: bureaux de poste fermés, grèves dans les centres financiers de La Poste, grèves et débrayages à Orange ou chez Free, participations aux manifestations sur tout le territoire aux cotés des salariés des autres professions.

Des premières victoires revendicatives ont été obtenues comme à la plate forme courrier de Poitiers où en une journée de mobilisation, les personnels ont gagné une prime de 450€.

D’autres plates formes courrier se réunissent pour décider de l’action et la mobilisation.

De nouvelles mobilisations sont à l’ordre du jour comme dans les agences commerciales SFR ( SFD, 5/5) dans tout le pays le 4 juin et aussi le  7 Juin à l’occasion de l’Assemblée des actionnaires d’Orange, le 9 juin dans le cadre de l’action nationale des retraités.

La meilleure réponse à la violence, au mépris et à l’entêtement du gouvernement et du MEDEF passe par l’élargissement du mouvement en cours avec des décisions prises collectivement par les salariés à l’intérieur de leur entreprise pour leur participation à l’action à partir de leurs revendications, pour le retrait de la loi travail et l’ouverture de négociations pour un code du travail du 21ème siècle.

C’est le sens de l’engagement au quotidien des militants Postiers et Télécommunicants CGT.

La Fédération exprime toute sa solidarité et son soutien à nos camarades  qui ont été blessés lors de manifestations ou la distribution de tracts comme à Vitrolles où une militante postière de la CGT a été blessée par un chauffard qui a foncé sur les militants lors d’une distribution de tracts.

Elle rend également hommage au camarade d’EDF tué lors d’un accident de la route alors qu’il se déplaçait sur les différents points de mobilisation le 26 mai et présente ses vœux de prompt rétablissement au secrétaire de l’UL de Cherbourg gravement blessé lors de cet accident.

La CGT FAPT dénonce avec force l’attitude du gouvernement à l’égard du mouvement social et appelle l’ensemble des salariés des entreprises postales et de télécommunications:

  • à participer largement à la votation citoyenne organisée dès le début de la semaine prochaine dans toutes les entreprises du pays,

  • à travailler à des temps forts de convergences de luttes professionnelles et interprofessionnelles par la grève et les manifestations sur tout le territoire dans les prochains jours et notamment le 2 juin

  • à créer la condition de la réussite d’une puissante manifestation nationale à Paris le 14 juin.

    Lire communiqué de presse