10ème anniversaire de la commémoration de l’abolition de l’esclavage

10 mai – 10 ans

Partout en France s’élève la contestation et l’opposition à la loi travail ainsi que l’exigence de droits nouveaux pour les salariés dans le cadre d’un code du travail du 21 éme siècle. Qualifiée comme étant un retour à «l’esclavage» pour des salariés qui seraient encore plus soumis au dictat de l’entreprise et des patrons, le gouvernement doit entendre l’expression des salariés et retirer le projet de loi travail.

Si la comparaison avec une histoire cruelle paraît osée voire déplacée, nous ne devons cependant pas oublier que le système capitaliste français et européen est né de l’exploitation d’êtres humains, à travers « la traite négrière et l’esclavage ». Rendre les travailleurs toujours plus serviles pour un coût toujours plus bas, même à travers les siècles, cela reste une constante chez les exploitateurs qui n’ont de limites que celles qu’on leur impose par la mobilisation massive et la détermination du monde du travail.  Lire le tract abolition de l’esclavage