Flash Cadres N°736

Urgence sociale !

Dans un contexte où la CGT ne se résigne pas à mettre en sourdine son expression, affirmer l’état d’urgence sociale n’est pas un vain mot. Oui, la réduction drastique des dépenses publiques aboutit a une triple impasse qui se caractérise par l’affaiblissement de la qualité des services publics bien sûr, mais aussi, en « détricotant » son modèle social, par la restriction de sa capacité de création de richesses pour enfin, nous le voyons, enfermer le pays dans une stagnation prolongée de l’économie. 

Et la déclinaison de cette pensée unique dans nos entreprises y provoque de réelles métastases : suppressions massives d’emplois, politique de non qualité, atteintes au droit syndical, non reconnaissance du rôle contributif des cadres…

Affirmer aujourd’hui qu’il faille aller au-delà de ce constat, c’est aussi rappeler les récentes journées d’action, le 26 Janvier dans les services publics, le 4 Février pour le droit de revendiquer et le droit d’expression dans l’entreprise, comme autant d’étapes au service d’une mobilisation à construire le plus largement possible.

Le temps de travail, l’égalité Femme/Homme, un réel statut de l’encadrement, tous les éléments de reconnaissance des qualifications, sont autant de thèmes qui concernent les cadres et qui constituent d’ores et déjà des points de rassemblement dans certaines entreprises. L’Union Fédérale des Cadres CGT propose de les approfondir partout, en posant la question de l’action des cadres à partir de leurs revendications spécifiques !

FC736