Flash Cadres N°734

Meilleurs voeux 2016

Ce début d’année 2016 interroge particulièrement le monde du travail, en effet si chacun d’entre nous souhaitait mettre un terme à une année 2015 marquée par les attentats mais aussi par un cortège de fermetures d’entreprises et un chômage toujours en croissance, les annonces faites par Le président de la République, lundi 19 Janvier, montrent une constante dans la continuité de sa politique. En effet, la série de mesures prises « pour l’emploi » accentue la fuite en avant dans la politique low cost et la compétitivité coût, sans aucune vision d’avenir. La pérennisation du pacte de responsabilité sous forme d’exonération de cotisations sociales est annoncée alors que les 40 milliards n’ont débouché sur aucune création d’emploi. Sont annoncées également de nouvelles aides à l’embauche pour toutes les entreprises de moins de 300 salariés, sans aucun ciblage, ni d’âge, ni de nature du contrat. Ces dispositions se traduiront par de nouvelles trappes à bas salaires. Financées par de nouvelles mesures d’austérité, ces dispositions conduisent à couper dans les dépenses publiques et à augmenter la fiscalité des ménages fragilisant la demande intérieure.

Enfin, le président de la République déclare un nouvel assouplissement des 35 heures, avec la possibilité de négocier dans l’entreprise des dérogations sur le nombre maximum d’heures supplémentaires et le niveau de rémunération. On est loin de la réduction massive du temps de travail qui devrait accompagner les gains de productivité liés à la robotisation et à l’automatisation pour empêcher les suppressions d’emplois. La révolution numérique nécessite à l’inverse de nouvelles régulations et règlementations pour se traduire par du progrès social, écologique et économique. L’enjeu est de construire un Nouveau Statut du Travail Salarié, permettant à l’ensemble des travailleurs de bénéficier d’un même niveau de droits et de protection sociale avec une sécurité sociale professionnelle permettant de construire la protection sociale du 21e siècle, ce sont les vœux que forme la CGT pour 2016 !  

FC734