SFD, Esclave déficitaire!

Chaque jour, les salariés de SFD mettent tout en œuvre pour satisfaire et répondre aux besoins des clients. Ils participent ainsi aux résultats du Groupe et à l’enrichissement de celui-ci. Or, l’appartenance de SFD au Groupe n’est pas reconnue et nos conditions de travail se dégradent !

Le climat social se dégrade et les pressions, harcèlements à la vente, burn-out, licenciements se multiplient. S’ajoute à cela, un sentiment d’avenir incertain.

EXIGEONS TOUS ENSEMBLE,
une autre répartition des richesses  et l’ouverture de réelles négociations 

  • Revalorisation des salaires et des augmentations annuelles,

  • Programme de recrutement et de formation,

  • Conservation des postes des Conseillers Relation Clientèle,

  • Développement de la latitude décisionnelle,

  • Augmentation des primes,

  • Diminution des objectifs,

  • Rétablissement du bonus de fin d’année,

  • Suppression de la carence en cas de maladie,

  • Déclaration et rémunération de toutes les heures supplémentaires,

  • Fiabilité des outils pour assurer le travail opérationnel quotidien,

  • Sécurisation et défense des salariés en cas d’agressions et d’incivilités,

  • 13ème mois et primes exceptionnelles,

  • Avantages généralisés : politique familiale, CE, PEE, PEG, PERCO, participation, actionnariat…

  • Permettre la transversalité des moyens et des actions communes entre boutiques et Service Client,

  • Mobilité et formation pour faciliter l’évolution professionnelle.

Télécharger le tract