La Poste – Reconnaissance et prévention de la pénibilité à La Poste :

Ca ne fait pas le compte !!!

La prise en compte tout à fait insuffisante de la pénibilité est une des raisons pour laquelle la CGT n’a pas signé l’accord «un avenir pour chaque postier». Prévenir la pénibilité au travail commence par de réelles négociations sur l’emploi, l’organisation, le contenu et la finalité de notre travail ! C’est ce que revendique la CGT et c’est ce que La Poste refuse toujours de négocier alors qu’elle en a pris l’engagement au travers l’accord QVT de 2013, signé par FO, CFDT, CGC/UNSA et CFTC !

Citons un seul métier qui ne soit pas pénible à La Poste aujourd’hui ! Compte-tenu des réorganisations incessantes, des objectifs démesurés, de l’accroissement des activités (sans reconnaissance aucune) suite aux suppressions massives d’emplois… les conditions de travail se sont aggravées partout, dans chaque métier, chaque catégorie à tel point que toutes et tous estiment faire un travail pénible !

L’accord «un avenir pour chaque postier» a été signé par ces mêmes organisations syndicales. Pour autant, par la mobilisation, nous pouvons encore peser sur son contenu et application. Tract reconnaissance et prévention de la pénibilité à La Poste –  Pétition pénibilité