A la Direction Technique l’heure est au rassemblement

Fini les lendemains qui chantent, il n’y a plus d’avenir fleuri dans les propos du Directeur. Sa véritable nature le rattrape. L’espoir d’une Direction Technique où le personnel se sent entendu et considéré s’amenuise de réorganisation en réorganisation.

Aujourd’hui, alors que les réorganisations territoriales tournent à plein régime, la Direction compte mener rapidement à terme celle des « fonctionnels ».

Elle touchera directement ou indirectement tous les postiers de la DT. Une réorganisation de grande ampleur qui fermera de nombreux services (magasin central, on line, …), qui va bouleverser le quotidien de 332 collègues qui devront se chercher un nouveau poste. Elle représente plus d’une centaine d’emplois supprimés : 130, 140 peut-être plus … Le texte de la Direction semble indiquer 91 emplois en moins, mais dans les faits il y en aura bien davantage. La reprise des activités DSEM en est un exemple cinglant. Combien d’ex-DSEM travaillent aujourd’hui dans une équipe à l’effectif au complet. A l’origine ils devaient être 113 ? En reste-t-il encore un seul ???

Le personnel doit se faire entendre.

Tous les agents de la Direction Technique doivent se rassembler

pour dire : « Stop aux suppressions d’emploi !!! »


 

La CGT va mettre à disposition du personnel de la DT une pétition, il est urgent et indispensable de la signer et de montrer son désaccord. C’est une des façons de leur faire changer d’avis. Sans intervention du personnel les représentants de la CGT ne disposeront pas du poids nécessaire pour inverser les choses. Le mépris de ce CODIR mérite une réponse claire des agents. Comme vous pouvez le lire dans ce tract, les pressions à l’encontre des militants CGT ne font que commencer. Il faut un rapport de force clair, comme ce fut le cas le 14 octobre 2014. Pour les quelques agents qui vont s’en sortir combien vont rester sur le carreau ?

Certains peuvent croire échapper au marasme général en acceptant des postes en catimini. Attention ! Sans défense collective, on est toujours individuellement  touché à un moment ou à un autre.


 

Télécharger le tract