Tous dans l’action le 12 décembre 2013 à  la DTC

– pour des centres tri par département,

– pour un véritable J+1 et partout,

– contre les restructurations, les fermetures de PIC, CTC, PIAC,

– pour l’emploi.

Un préavis de grève pour le jeudi 12 décembre est déposé et nous allons par un préavis DTC (en pièce jointe à droite) nous joindre au combat ou toutes les revendications qui rassemblent le personnel de notre direction apparaîtront.

Nous appelons tous le personnel à participer massivement à cette journée d’action pour faire respecter ces droits.
Un mouvement fort et significatif nous permettrait d’être écouté par notre direction et d’obtenir le respect que vous méritez.
Dans le contexte actuel de fermeture de PIC, la CGT reste ferme sur ces positions.

Les restructurations sont comme les antibiotiques :
« PAS AUTOMATIQUES »

Nous sommes contre les fermetures. Nous nous battons aux côtés des agents, des techniciens et des cadres pour que ces sites restent ouverts.
Les représentants CGT de la DTC (CT et CHSCT) maintiennent ces positions, aucune négociation sur les sites concernés tant que le combat des agents est en cours.
Nous sommes tous solidaires avec nos collègues et nous nous battons pour faire respecter leurs droits par nos interventions en CHSCT et en CT.
Le 29 novembre, la DTC organisait une réunion de négociation pour un accord de reclassement concernant les techniciens qui pourraient être impactés par la fermeture des CTC – PIC. La CGT, considérant qu’on ne pouvait à la fois se battre contre la fermeture des sites, la suppression des emplois et dans le même temps négocier les reclassements, a exprimé au Directeur de la DTC, notre refus de participer à la négociation. Nous avons été suivi dans cette démarche par SUD.
Notre solidarité ne s’arrête pas à boycotter les réunions.
Nous appelons aussi les autres représentants syndicaux à nous rejoindre dans la lutte et dans la grève en cessant le travail ce jour-là et si possible se retrouver sur les sites que La Poste veut fermer.
Tract ci-joint.

Ce préavis couvre tous les régimes de travail, cycliques ou assimilés, à partir du mardi 10 décembre 2013 début de service de la brigade de nuit, jusqu’au samedi 14 décembre 2013 fin de service des brigades de nuit.

Ce préavis vient en complément du préavis fédéral concernant les PIC, CTC, CTE, PIAC, CTN.

Les personnels sont susceptibles de cesser le travail pour les motifs suivants :

 Maintien des PIC pour un service public de qualité,

 La prise en compte des propositions alternatives des personnels portées lors de chaque réorganisation,

 Arrêts des flicages concernant les IEV,

 Maintien du remisage à domicile pour le personnel qui en a besoins,

 Respect des RI,

 Arrêts des suppressions de poste et remplacement de chaque départ à la retraite,
 20% de RAP annuelle,

 Revalorisation des salaires et du complément Poste,

 Reconsidérations des métiers techniques avec par exemple le 3-1 grade de base pour un technicien,

Télécharger le fichier
Télécharger le fichier